Autres passions de l'auteur

Sites personnels:
Orgues et vitraux ,
Orgues en Suisse .



samedi 6 août 2016

LEUCANTHEMUM ADUSTUM (W.D.J. Koch), Gremli





































































































Marguerite brûlée ou des montagnes (Leucanthemum adustum, Astéracées [anc. Composées]). Photos prises au sommet du mont Chasseron (Jura suisse), le 16 juillet 2016, vers 1'600 m d'altitude. Voici une plante proche parente de la marguerite commune (Leucanthemum vulgare) de la plaine. Cette marguerite des montagnes (Leucanthemum adustum) ne dépasse pas 30 cm de haut. Elle est à tige simple et sans feuille (ou seulement très petites feuilles), dans le dernier tiers supérieur. Les feuilles de la base sont un peu charnues, fermes, munies de chaque côté de 6 à 20 dents aiguës. Feuilles moyennes ou supérieures sessiles à base dentée, arrondie ou atténuée mais non auriculée ni très embrassante. En fait la grande différence entre ces deux marguerites est que la marguerite commune a des feuilles dont la base est nettement et assez fortement dentée contrairement à la marguerite brûlée qui a des feuilles à la base peu (voir pas) dentées. Bractées de l'involucre du capitule à bord noir brunâtre. Floraison: mai à octobre. Habitat montagneux jusqu'à près de 2'000 m: présente dans le Jura (sommets) mais pas ou très peu sur le plateau suisse. Habite les pelouses rocailleuses, les éboulis ou les forêts claires en altitude. En savoir plus: voir ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici, et aussi ici. Plante calcicole.

_______________________________________