Autres passions de l'auteur

Sites personnels:
Orgues et vitraux ,
Orgues en Suisse .



samedi 20 août 2016

TROPAEOLUM MAJUS L., 1753





















































Grande capucine (Tropaeolum majus L., 1753, Tropéolacées). Photos prises au Jardin botanique de l'Université de Neuchâtel, le premier août 2016. La Grande Capucine ou Capucine des jardins (Tropaeolum majus) est une plante herbacée annuelle ou vivace de la famille des Tropéolacées et du genre Tropaeolum. Cette plante ornementale et comestible est probablement un hybride originaire d'Amérique du Sud. Elle a été introduite en France en provenance du Pérou à la fin du XVIIe siècle. Dans son pays d'origine, le Pérou, la capucine est pollinisée par les oiseaux-mouches. En Europe, les bourdons s'acquittent de cette tâche. Mais la fleur sécrète son nectar tout au bout d'un interminable éperon. Certains bourdons, dont la langue est trop courte, n'hésitent pas à percer un trou sur le côté pour accéder au nectar (vol de nectar). La grande capucine a été introduite par des conquistadors hollandais vers 1680 en Europe où elle a fait son apparition dans les jardins de monastères et était tenue en haute estime en tant que plante aromatique et médicinale. Plante cultivée, souvent subspontanée à proximité des habitations. Tiges rampantes, feuilles grandes, glauques et peltées (insertion au centre). Fleurs orangées, grandes. Lire aussi ici, aussi ici, aussi ici, et ici encore.

__________________________________